Vignes et flavescence dorée : communiqué de la DRAAF PACA

Imprimer

 

 

Télécharger le Communiqué de la DRAAF PACA détaillant les foyers de flavescence dorée connus à ce jour.


Informations sur la flavescence dorée (source www.fredonpaca.fr)

La flavescence dorée de la vigne, maladie à phytoplasme, provoque des dégâts importants. Cette maladie est diffusée par un insecte vecteur, la cicadelle Scaphoideus titanus et par la mise en circulation de plants contaminés. Elle provoque un dépérissement des ceps.

L’incidence de la flavescence dorée et son caractère épidémique rendent la lutte indispensable et obligatoire. Elle dispose du statut d’organisme de quarantaine au niveau européen.

Elle est en lutte obligatoire au niveau national réglementée par différents arrêtés depuis 2000. Ils délimitent les zones de lutte obligatoire (ZLO), précisent les moyens de lutte et rendent obligatoire l’arrachage des ceps présentant des symptômes de jaunisse.

La flavescence dorée est une maladie due à un phytoplasme qui se loge dans le phloème et gêne la circulation de la sève en détournant à son profit le métabolisme des cellules hôtes.

Le vecteur de la flavescence dorée, Scaphoideus titanus, est un insecte piqueur suceur endémique au vignoble, d’une génération par an. Après avoir ingéré le phytoplasme, la cicadelle devient infectieuse et contamine les ceps sur lesquels elle se nourrit.

 
Les symptômes de la flavescence dorée sont visibles à partir de la mi-août :

> Non aoûtement du bois qui donne au cep un port retombant et caoutchouteux
> Grappe avortée ou séchée
> Enroulement des feuilles vers la face inférieure
> Coloration des feuilles : Rouge ou Jaune selon le cépage.

Ces symptômes peuvent s’exprimer sur la totalité du cep mais aussi sur quelques sarments.

Dans tous les cas, le cep atteint devient non productif et la maladie entraîne le dépérissement complet de la souche.

Tous les ceps atteints par la flavescence dorée sont infectieux et aucune solution curative n’existe : l’arrachage du cep malade et la diminution de la population vectrice sont les seules solutions pour limiter la propagation de la maladie

Attention à ne pas confondre avec le Bois Noir qui est également une jaunisse de la vigne, exprimant les mêmes symptômes. Seules des analyses moléculaires permettent de distinguer les deux maladies.


Images sur :
http://www.fredonpaca.fr/spip.php?page=select_photo&id_rubrique=209


Mairie de Trans en Provence

25 avenue de la gare
83720 Trans en Provence
Tel : 04 94 60 62 49
E-Mail : accueil@transenprovence.fr

Pwd by Coupons for Hostgator